Curiosités éparses
 
 


Curiosités éparses

La Collection

Depuis quelques années, il m’arrive de collecter les images cocasses, frappantes ou surprenantes à mes yeux. Je les trouve souvent dans mon quotidien du matin (Le Temps). Je les livres ici en vrac, sans commentaires et sans m’enquérir des droits. Je pars du principe que, vu la qualité purement documentaire de l’image, il ne s’agit que de pistes pour aiguillonner la curiosité de l’internaute en même temps qu’une forme d’hommage aux photographes et aux journalistes ainsi qu’aux journaux qui les publient. Bien entendu, sur demande des ayants droits, je retire aussitôt les images.

     Olivier Sillig

   

Couverture

Les couvertures auxquelles vous avez échappé
Exposées lors de la Carte Blanche à Olivier Sillig, à la Bibliothèque Municipale de Lausanne du 1 au 30 avril 2011.
(vue d'ensemble)


Ma bibliothèque idéale
Dans le cadre de la "Carte Blanche à Olivier Sillig", à la Bibliothèque Municipale de Lausanne, du 1 au 30 avril 2011, nous avons mis à dispostion des lecteurs ma "bibliothèque idéale", augmentée de mes commentaires.


Mes Articles sur Facebook
Couverture Pollyanna

Jusque dans les années soixante, toutes les adolescentes — et certain garçonnet élevé parmi trop de sœurs — ont lu « Pollyanna ou  Le Jeu du Contentement », écrit en 1913 par Eleanor H. Porter. Le point d’orgue du livre, qui à marqué toutes ces jeunes cervelles, souvent heureusement dans la dérision, c’est l’explication du jeu du contentement. À Noël, la jeune Pollyanna se trouve toute déconfite de recevoir des béquilles pour étrennes, quand elle n’en a nul besoin. Son pasteur de père lui explique alors le jeu : Tu devrais dire :

« Je suis contente contente contente d’avoir reçu des béquilles et de ne pas en avoir besoin ! ».

J’ai récemment relu le livre. En entier. Le début n’est pas si mal que ça, ni totalement stupide ; cela se gâte vers la fin. Mais les illustrations, si consternantes, éclairent l’urgence de la révolution de 68. Heureuses soient les jeunes filles qui sont nées après! Voyez par vous-mêmes.
        Olivier Sillig

P.S Aide au déchiffrement : c’est toujours la même jeune demoiselle qui figure sur les illustrations où elle a toujours onze ans. 

Réf.: Pollyanna ou le jeu du contentement / Eleanor H.Porter (1913), ill. Jacques Sogno /  Editeur : Jeheber, Genève - Paris, 1935




Je Sors petits bateaux
 Armoire à manteaux et générateur de nombres premiers
Petits bateaux




     

         

                  


©  CinÉthique, Olivier Sillig   
Contact: info@oliviersillig.ch   











V: 26.01.2017 (19.01.2009)